fbpx

La chirurgie du nez pour mieux respirer

mieux respirer

 

Le nez, organe de l’odorat, nous permet de sentir les odeurs et de respirer tranquillement. Cependant, il peut connaitre plusieurs problèmes empêchant ainsi la libre respiration, ils peuvent être congénitaux ou acquis.

Grâce à l’apparition de la chirurgie, ces différents problèmes peuvent très facilement se résoudre et l’individu ayant le problème de respiration peut mieux respirer.

Rhinoplastie

La rhinoplastie est une intervention chirurgicale du nez. Elle consiste à traiter les problèmes du nez, allant de l’esthétique à des problèmes fonctionnels. La chirurgie responsable de la résolution des problèmes respiratoires est appelée rhinoplastie fonctionnelle.

La rhinoplastie fonctionnelle consiste à remodeler le nez, enlever l’obstruction et améliorer sa fonction respiratoire.

Différence entre rhinoplastie esthétique et fonctionnelle 

Si la différence entre les deux restent difficiles (car une bonne rhinoplastie préconise l’amélioration des fonctions respiratoires et le côté esthétique), nombreux sont ces patients qui cherchent seulement à traiter la fonction des voies respiratoires sans toucher le contour nasal.

La rhinoplastie esthétique consiste à traiter uniquement le côté esthétique du nez comme : sa taille, largeur, la pointe du nez…

Alors que la rhinoplastie purement esthétique ou la rhinoplastie purement fonctionnelle sont toutes deux bien connues, le plus courant est le patient qui recherche une amélioration à la fois fonctionnelle et esthétique. Après tout, un nez difforme est souvent lié à des anomalies fonctionnelles.

Les problèmes du nez et leurs causes

Si certains considèrent la respiration comme une fonction relativement simple ou naturelle (comme bouger, manger, marcher, parler…), ce n’est pas le cas pour les autres.

Nombreux sont ceux qui font quotidiennement face à différents problèmes du nez qui rendent la respiration pénible.

Les différents problèmes du nez sont :

  • Les sinusites,
  • Les croutes internes,
  • Pustules et de furoncles,
  • Polypes nasaux…

Ces différents problèmes sont souvent causés par : les infections bactériennes, des tumeurs, déviation de la cloison nasale… et rendent la respiration difficile.

Les symptômes de l’obstruction fonctionnelle nasale

Les symptômes des problèmes respiratoires comprennent la congestion nasale, la respiration buccale (surtout la nuit), la bouche sèche ou une odeur réduite. Une obstruction nasale chronique peut entraîner des saignements de nez, des infections récurrentes des sinus, des maux de tête de pression sinusale, des troubles du sommeil, problèmes de ronflement. Lorsqu’ils ne sont pas traités, ces symptômes peuvent causer de dysfonctionnement nasal plus grave et chronique, notamment l’insomnie, l’hypertension, l’apnée obstructive du sommeil et même des maladies cardiaques.

 

Les différents types de la rhinoplastie fonctionnelle

S’agissant des cas, ils existent deux catégories de chirurgie nasale fonctionnelle : interne et externe.

Chirurgie des voies nasales internes

Pour les cas moins compliqués, la rhinoplastie fonctionnelle préconise une intervention chirurgicale des voies nasales internes sans pouvoir altérer le nez externe. Cette chirurgie prend en compte la septoplastie nasale, la réduction des cornets et l’élimination des polypes nasaux.

Septoplastie nasale

La septoplastie nasale est une chirurgie qui consiste à corriger la déviation de la cloison nasale afin d’ouvrir les passages d’air qui autrefois étaient bloqués, la paroi de séparation entre les voies nasales droite et gauche est courbée, déviée, inclinée ou tordue, ce qui entraîne le blocage d’un ou des deux passages d’air (septum dévié). La septoplastie prend en moyenne 15 à 30 minutes entre les mains d’un spécialiste compétent. La récupération est généralement rapide et facile.

Élimination des polypes nasaux

Des tumeurs bénignes appelées polypes nasaux obstruent parfois les voies nasales. Dans les cas bénins, l’éradication n’est pas si compliquée, mais la probabilité de récidive est presque de l’univers (très élevée). Le traitement des allergies agressives, en particulier les allergies fongiques, réduit le risque de récidive.

Chirurgie de la structure nasale externe

Quoique l’élimination des blocages des voies respiratoires internes soit souvent adéquate pour certains patients, les formes graves d’obstruction des voies respiratoires nasales demandent une chirurgie de la structure nasale externe. Les nez qui sont tordus, déviés, effondrés, pincés ne peuvent pas être amélioré uniquement avec le premier type de chirurgie fonctionnelle en l’occurrence la chirurgie des voies nasales internes. Dans les cas un peu plus compliqués, des techniques de rhinoplastie sont nécessaires pour redresser, renforcer et agrandir les voies nasales externes obstruées permettant de créer un passage d’air entre la narine et la gorge.

Collapsus de la valve nasale

Le collapsus de la valve nasale est de loin la cause la plus fréquente d’obstruction des voies respiratoires nasales externes. Le segment le plus étroit de l’ensemble des voies respiratoires nasales est la valve nasale. Il est doublé de membranes érectiles qui rétrécissent et gonflent pour réguler le débit d’air nasal. Pour un nez normal, la valve nasale s’effondre lors d’une inspiration profonde (exercice), mais reste ouverte pendant une respiration normale. Cependant, dans les nez naturellement minces ou altérés par une blessure, une maladie, une intervention chirurgicale ou un vieillissement, le soutien squelettique de la valve nasale n’est pas adéquat et un collapsus de la valve se développe.

En fonction des variations de l’anatomie, du contour nasal et de la force des tissus, une technique est choisie pour traiter ce problème.

Dans certains cas difficiles, il est judicieux de privilégier un flux d’air nasal sain, car les conséquences d’un dysfonctionnement nasal chronique sont inconfortables et potentiellement nocives.